Le droit de publication lycéen a 20 ans !

 

La presse lycéenne se porte plutôt bien. Alors que des centaines de titres animent chaque année les lycées du pays, les lycéens continuent à revendiquer pleinement leur liberté d’expression, des droits qu’elle suppose aux devoirs qu’elle entraîne.

En 2011, nous avons fêté les 20 ans d'une circulaire du Ministère de l’Education nationale qui reconnaît aux lycéens le droit de créer un journal dans leur établissement « sans autorisation ni contrôle préalable » du proviseur – c’est-à-dire qui consacre une « liberté de la presse lycéenne ».

Pourtant, certains lycéens rencontrent encore des difficultés lorsqu’ils veulent exercer leur droit de publication : manque d’information, peu de moyens, découragement, et pour quelques-uns l’expérience intolérable de la censure.

Face à ces constats, et à l’occasion du 20ème anniversaire du droit de publication lycéen, l’association Jets d’encre, avec ses partenaires le CLEMIle réseau de la Vie lycéenne et les membres de l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne, ont souhaité lancer une série d’actions destinées à soutenir la presse lycéenne :

  • « 20 piges ! - le forum » : organisé en mars 2011 dans un lycée parisien, cet évènement a rassemblé 120 jeunes rédacteurs et enseignants d’Ile-de-France autour d’invités et de personnalités, pour favoriser, au travers de tables rondes, les échanges entre les élèves, la communauté éducative et les institutions autour de l’intérêt du journal lycéen. Ils font aujourd’hui l’objet d’actes résumant les évolutions de la presse jeune et ses problématiques récurrentes.
  • « 20 piges ! - l’expo » : plus de 200 articles et dessins de journaux lycéens des années 1990 et 2010, sélectionnés dans les fonds du CLEMI et de Jets d’encre, donnent à voir l’originalité, l’irrévérence, l’humour et la poésie de cette presse singulière. 
  • une enquête sur la réalité du droit de publication lycéen : l’Observatoire des pratiques de presse lycéenne a engagé, début 2011, une consultation auprès des 240 rédactions lycéennes identifiées dans le cadre du « dépôt pédagogique » de ces publications, géré par le CLEMI. A l’issue de l'analyse des résultats, les membres de l’Observatoire ont adopté quelques recommandations destinées à améliorer le cadre d’existence des journaux lycéens.
  • des rencontres régionales en Bretagne, en Rhône-Alpes et en Ile-de-France, pour permettre aux rédactions lycéennes de monter des projets entre elles, d’échanger sur leurs pratiques, leurs difficultés et leur succès.
  • dans certaines académies, des formations pour les représentants élus des lycéens, pour qu’ils soient eux-mêmes des passeurs d’information et qu’ils encouragent leurs pairs à créer des journaux !

 

>>

Aujourd’hui, nous voulons continuer à encourager les lycéens à monter un projet de journal. Une affiche a été envoyée début 2012 dans chaque lycée (public et privé sous-contrat) pour inciter les lycéens à se lancer dans l’aventure ! En complément, ce site Internet propose des ressources conçues à l’intention des lycéens et à celle de la communauté éducative.

<<